verdi200_n
30 04 2013

Verdi 200 / Masterclass de Gianandrea Noseda sur “Don Carlo”

À l’occasion des célébrations du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi (Verdi 200) et de la tournée du Teatro Regio de Turin à Paris, son directeur musical, Gianandrea Noseda, a présenté le “Don Carlo” au public de l’IIC. Cette rencontre exceptionnelle s’est tenue à la veille de la représentation du “Don Carlo” au Théâtre des Champs-Elysées, le dimanche 28 avril à 19h30 avec les solistes de la récente production du Teatro Regio. Accompagné au piano par Giulio Laguzzi, le Maestro Noseda a retracé les moments saillants de cet opéra monumental, composé sur un livret de Joseph Méry et Camille Du Locle et inspiré du poème dramatique de Friedrich Schiller, “Don Carlos, Infant von Spanien”. C’est un drame historique aux couleurs sombres, qui permet au génie du grand compositeur de se livrer à une analyse subtile de l’âme humaine.

Verdi 200 / Masterclass de Gianandrea Noseda sur “Don Carlo”
annafranceschini_iic
24 04 2013

Anna Franceschini / Splendente è la luce nella città di notte

Anna Franceschini / Splendente è la luce nella città di notte
portfolio-femmes-photographie-jane-evelyn-atwood-delphine-de-vigan
18 04 2013

L’amour maternel d’après Massimo Gramellini et Delphine de Vigan

Après le succès de son dernier livre en librairie, « Rien ne s’oppose à la nuit », s’est écoulé à 500.000 exemplaires – Delphine de Vigan entame une carrière de cinéaste. Elle vient d’achever le tournage de son premier film : « À coup sûr », qui surprendra ses nombreux admirateurs. Aux antipodes de la noirceur de ses succès en librairie, il s’agit d’une comédie décapante sur la performance professionnelle et …sexuelle. Mais aujourd’hui elle dialogue à l’Hôtel de Galliffet avec un auteur italien sur le thème de la mère et de l’amour maternel, abordé dans son manque ainsi que dans sa perversion.

L’amour maternel d’après Massimo Gramellini et Delphine de Vigan
signorini_l-alzaia
17 04 2013

Les Macchiaioli / Présentation de l’exposition

Nous sommes heureux de partager avec vous la présentation de l’exposition “Les Macchiaioli 1850-1874. Des impressionistes italiens?” (au Musée de l’Orangerie du 10 avril au 22 juillet 2013). La rencontre a eu lieu à l’IIC le 5 avril 2013. Interventions de Beatrice Avanzi, commissaire de l’exposition et de Fernando Mazzocca, historien de l’art et grand connaisseur de la peinture du XIXe siècle.

Les Macchiaioli / Présentation de l’exposition
malcontenta_pl
17 04 2013

La Malcontenta palladienne : Antonio Foscari, Jean Clair et Maurizio Serra

Architecte, historien de l’architecture, spécialiste de Palladio passionné de culture française, Antonio Foscari est l’héritier et le restaurateur de “la Malcontenta” célèbre villa sur le Brenta, bâtie pour ses ancêtres par Andrea Palladio.

La Malcontenta palladienne : Antonio Foscari, Jean Clair et Maurizio Serra