Emanuele_Trevi_-_Qualcosa_di_scritto
04 10 2013

Dialogue d’auteurs : Emanuele Trevi et Laurence Plazenet

Mercredi 16 octobre à 18h30
La vie de l’artiste et l’amour impossible

Pier Paolo Pasolini n’a cessé depuis sa mort en 1975 d’habiter l’imagination romanesque de nos contemporains. Essayiste, poète, écrivain, cinéaste, il fut l’un des grands artistes modernes et l’une des dernières consciences critiques de l’Europe. À l’occasion de l’ouverture de l’exposition Pasolini Rome (à la Cinémathèque française jusqu’au 26 janvier 2014) sur la ville et sa périphérie, qui furent le théâtre de la vie et des romans de Pasolini, et à l’occasion de la rétrospective de ses films (jusqu’au 2 décembre) nous avons prévu un dialogue d’auteur entre deux écrivains, tous deux lauréats du Prix de littérature de l’Union européenne, organisé par la Commission européenne et la Fédération des libraires, des écrivains et des éditeurs européens.

Dialogue d’auteurs : Emanuele Trevi et Laurence Plazenet
bologna
10 09 2013

Les promesses de l’art / Juillet 2013 / Filippo Bologna

“Parigi accoglie i suoi artisti, pittori, mimi, musicisti”: un souvenir della residenza d’artista di Filippo Bologna all’Istituto italiano di cultura di Parigi.

Les promesses de l’art / Juillet 2013 / Filippo Bologna
piperno_api
05 09 2013

Dialogue d’Auteur / Alessandro Piperno : l’horreur de publier

Dans le cadre des Dialogues d’Auteur, nous avons le plaisir d’accueillir Alessandro Piperno le mercredi 18 septembre à 19h.
Réservez vos places ici.

Dialogue d’Auteur / Alessandro Piperno : l’horreur de publier
parrots-flippobologna
30 07 2013

Le promesse dell’arte: “The Parrots” di Filippo Bologna sul Sunday Guardian

Le promesse dell’arte / luglio 2013 / Filippo Bologna
“I pappagalli” di Filippo Bologna recensiti da Sanjay Sipahimalani sul Sunday Guardian.
Buona lettura!

Le promesse dell’arte: “The Parrots” di Filippo Bologna sul Sunday Guardian
fb_iic
05 07 2013

Les Promesses de l’Art / Filippo Bologna

Écrivain et scénariste, Filippo Bologna est né en Toscane en 1978 mais vit et travaille à Rome. Son premier roman Come ho perso la guerra, publié par Fandango, a été finaliste au Prix Strega en 2009 et a remporté le Prix Bagutta et le Prix Fiesole. Son deuxième roman I pappagalli a été traduit en anglais par Pushkin Press.

Les Promesses de l’Art / Filippo Bologna