Schubert
24 03 2016

Le duo Corazziari-Taddia : Die schöne Müllerin de Franz Schubert

Bruno Taddia et Andrea Corazziari en concert à l’Institut culturel italien le 15 mars 2016
Réalisé en 1823, à partir des poèmes de Wilhelm Müller, Die schöne Müllerin de Franz Schubert marque un changement radical dans l’histoire de la musique vocale de chambre. Pour la première fois, ont été réunis plusieurs chants indépendants afin qu’ils composent une histoire complète. La musique saisit ainsi les émotions du texte et les traduit à travers différentes tonalités. L’histoire musicale est celle d’un voyage, d’un ruisseau, d’un amour impossible, de fleurs pressées contre le cœur et impitoyablement fanées. Mais Schubert peint également une aquarelle, un jeu de reflets dans l’eau qui coule incessamment entraîne la roue du moulin. Sa musique devient à la fois narration et exploration de l’âme humaine, des ses gouffres et des ses joies.

Le duo Corazziari-Taddia : Die schöne Müllerin de Franz Schubert
taddia
25 01 2016

Il duo Taddia-Corazziari in concerto (gennaio 2016)

Video del concerto del duo Taddia-Corazziari tenutosi all’IIC l’11 gennaio scorso. In programma: Schwanengesang di Schubert e Der Abschied di Mahler.

Il duo Taddia-Corazziari in concerto (gennaio 2016)
frac2.jpg
13 01 2016

Bruno Taddia et Andrea Corazziari en concert (janvier 2016)

Le baryton Bruno Taddia, artiste résident de l’Institut en avril 2015 dans le cadre des Promesses de l’art, a donné un nouveau concert à l’IIC, accompagné du pianiste Andrea Corazziari. Au programme Schwanengesang (« Le Chant du cygne ») de Franz Schubert et Der Abschied, dernier acte du Das Lied von der Erde (« Le Chant de la terre ») de Gustav Mahler.

Bruno Taddia et Andrea Corazziari en concert (janvier 2016)
taddia
25 05 2015

Le promesse dell’arte : Bruno Taddia (aprile 2015)

Video della residenza d’artista del baritono Bruno Taddia presso l’Istituto italiano di cultura di Parigi svolta nell’ambito del ciclo “Le promesse dell’arte”.

Le promesse dell’arte : Bruno Taddia (aprile 2015)
Taddia_1278
11 05 2015

Bruno Taddia en duo avec Andrea Corazziari : Dialogues inattendus

Pour son dernier concert de résidence d’artiste à l’Institut culturel italien de Paris, le baryton Bruno Taddia, accompagné au piano par Andrea Corazziari, juxtapose des compositions aux esthétiques différentes, afin de créer un dialogue à la fois strident et harmonieux. Il alterne en première partie des pièces de Weber et Tosti, puis en seconde partie de Mahler et Donizetti.
Bruno Taddia, voix; Andrea Corrazziari, piano

Bruno Taddia en duo avec Andrea Corazziari : Dialogues inattendus