portfolio-femmes-photographie-jane-evelyn-atwood-delphine-de-vigan
18 04 2013

L’amour maternel d’après Massimo Gramellini et Delphine de Vigan

Après le succès de son dernier livre en librairie, « Rien ne s’oppose à la nuit », s’est écoulé à 500.000 exemplaires – Delphine de Vigan entame une carrière de cinéaste. Elle vient d’achever le tournage de son premier film : « À coup sûr », qui surprendra ses nombreux admirateurs. Aux antipodes de la noirceur de ses succès en librairie, il s’agit d’une comédie décapante sur la performance professionnelle et …sexuelle. Mais aujourd’hui elle dialogue à l’Hôtel de Galliffet avec un auteur italien sur le thème de la mère et de l’amour maternel, abordé dans son manque ainsi que dans sa perversion.

L’amour maternel d’après Massimo Gramellini et Delphine de Vigan