DSC_0009
19 02 2013

L’Italie et moi / Dominique Fernandez

Mercredi 5 Décembre 2012


L’Italie – son iconographie, sa sensualité – s’inscrit au cœur de l’écriture de Dominique Fernandez de l’Académie française.
Interroger les sources esthétiques et littéraires de l’inspiration perpétuelle que notre Pays a exercée dans son œuvre nous permettra de redécouvrir, à la fois, la beauté du style de cet intellectuel-voyageur et l’envoûtante vitalité que notre Patrimoine ne cesse de dégager. Parmi les innombrables œuvres « italiennes » de Fernandez : Le roman italien et la crise de la conscience moderne (1958, Grasset ), Porporino ou les Mystères de Naples (prix Médicis 1974, Grasset), histoire d’un castrat dans l’Italie du XVIIIe siècle, Dans la main de l’ange (prix Goncourt 1982, Grasset), inspirée de la vie de Pier Paolo Pasolini, Le Voyage d’Italie (Dictionnaire amoureux) (Plon, 1997, photographies de Ferrante Ferranti), Dictionnaire amoureux de l’Italie (2008, Plon), Naples (2011, Actes Sud, avec les photographies de Ferrante Ferranti).

L’Italie et moi / Dominique Fernandez