IIC-Paris2014-014-CIEL
12 11 2014

Segni effimeri, stratificati e sensibili: Martina della Valle in mostra al Mois de la Photo

L’Institut Culturel Italien poursuit cette année sa collaboration avec le Mois de la Photo organisé par la MEP en présentant l’exposition de Martina della Valle Segni effimeri, stratificati e sensibili. Commissaires de l’exposition Giovanna Calvenzi et Laura Serani. Exposition réalisée avec le soutien de la Fondazione Bottari Lattes.
+ sur l’expo ici et ici.

Segni effimeri, stratificati e sensibili: Martina della Valle in mostra al Mois de la Photo
martinadellavalle4
31 10 2014

Martina della Valle : Segni effimeri, stratificati e sensibili

L’Institut Culturel Italien poursuit cette année sa collaboration avec le Mois de la Photo organisé par la MEP. Martina Della Valle a été sélectionnée par Laura Serani et Giovanna Calvenzi, déléguées artistiques du MdP 2014. L’exposition qu’elle présente illustre un nouveau chapitre de son projet, Framed memories, spécialement conçu pour l’Hôtel de Galliffet. Ciels, lieux et histoires collectés à Paris deviennent l’objet d’une réflexion poétique et d’une nouvelle installation, où l’alchimie des images brouille les frontières entre les stratifications du réel et les suggestions du subconscient.

Martina della Valle :  Segni effimeri,  stratificati e sensibili
logo_moisdelaphoto2014
25 06 2014

Mois de la Photo 2014 / Martina della Valle

Martina Della Valle,
Segni effimeri, stratificati, sensibili
Exposition dans le cadre du Mois de la Photo à Paris 2014

Mois de la Photo 2014 / Martina della Valle
della-valle-martina-5
21 05 2014

Les Promesses de l’Art / Martina della Valle / Avril 2014

Martina della Valle : segni effimeri, stratificati e sensibili
Rencontre avec l’artiste résident du mois d’avril, Martina della Valle, sélectionnée par Laura Serani et Giovanna Calvenzi, déléguées artistiques du Mois de la Photo à Paris 2014.
Martina della Valle a une capacité singulière à explorer le passé et les champs de la mémoire, en s’appuyant sur des procédés autant anciens que modernes ainsi que sur une vaste gamme de supports. Martina della Valle (Florence 1981), diplômée à l’Istituto Europeo di Design de Milan, a exposé dans plusieurs galeries internationales. Elle a participé aux programmes de la Fondazione Ratti, de la DENA Foundation et de Onomichi University et vit à Berlin. Son projet de résidence porte sur le concept de traces en tant qu’empreintes physiques ou mentales déposées par le temps et par l’action humaine dans un espace ou sur une surface donnés.

Les Promesses de l’Art / Martina della Valle / Avril 2014