11_moravia
01 12 2015

Hommage à Moravia

L’écrivain Alberto Moravia (1907-1990) et le metteur en scène Andrea Andermann ont été l’un pour l’autre des compagnons de voyage durant plus de vingt ans (de 1968 à 1990), dans les régions les plus reculées de la Mongolie, de l’Afrique et du Yemen. Les textes inédits du premier, qui comprennent les seuls poèmes qu’il ait jamais écrits, combinés aux images du second, composent une œuvre puissante et originale à laquelle ils ont donné corps à quatre mains du vivant de l’écrivain. Il aura fallu à nouveau vingt-cinq ans pour que ce condensé d’intelligence et de beauté soit aujourd’hui disponible sous la forme d’un beau livre exceptionnel, Allant ailleurs, publié aux Éditions Grasset. À cette occasion, une rencontre avec Andrea Andermann, qui sonne comme une fantastique invitation au voyage, a été organisée en collaboration avec les Éditions Grasset et la librairie Galignani. Elle a eu lieu en présence de Dominique Fernandez de l’Académie française, qui a signé dans ce livre un portrait de Moravia (dont il a également traduit les poèmes) et de René de Ceccatty, essayiste et romancier, qui fut également l’ami et le biographe de Moravia.

Hommage à Moravia
greta garbo 1927 - by ruth harriet louise (c)
10 04 2013

Dialogues d’Auteur / René de Ceccatty et Elisabetta Rasy

Dialogues d’Auteur / René de Ceccatty et Elisabetta Rasy

René de Ceccatty est l’un des italianisants les plus sensibles parmi les écrivains de sa génération, car l’Italie, avec le Japon, pays de sa troisième culture, est au centre de ses réflexions et de son inspiration. Traducteur de très nombreux classiques, Leopardi, Saba, Moravia, Pasolini, Bonaviri, pour n’en citer que quelques-uns, grand expert de la littérature japonaise, éditeur aux Éditions du Seuil, son œuvre littéraire comporte d’une part des textes d’analyse intimes des sentiments (« L’Accompagnement », « Aimer », « Une Fin », « L’Hôte invisible », «Raphaël et Raphaël», parus chez Gallimard, au Seuil et chez Flammarion), d’autre part des biographie rédigées sous des formées variées, de la biographie classique (de Moravia, Sibilla Aleramo, Maria Callas) au libre récit (sur Leopardi, « Noir souci », sur Horace Walpole et Madame du Deffand « L’or et la poussière », sur Saint François Xavier, « L’extrémité du monde »). Son livre le plus récent, « Un renoncement » qui en est une illustration, vient de paraître chez Flammarion » et porte sur Greta Garbo et sur le dernier film qu’elle aurait dû tourner à Rome, mais qui n’eut pas lieu.

Dialogues d’Auteur / René de Ceccatty et Elisabetta Rasy