bruss
03 05 2013

L’Italie et Moi / Samuel Brussell : les voyages révélateurs (mai 2013)

Nouveau rendez-vous du cycle “L’Italie et Moi” consacré à Samuel Brussell.
Essayiste, écrivain, éditeur, SB a découvert l’Italie en 1971 à l’âge de quinze ans et n’a depuis cessé de la fréquenter sous toutes ses latitudes, au gré de ses rencontres, lectures ou souvenirs, dans un voyage révélateur. À Trieste, il savoure le legs de la Mitteleuropa grâce à Bruno Maier ; à Bolzano, il découvre la poésie érotique d’un poète qui écrit en dialecte tyrolien ; à Marradi, il fait le pèlerinage qui le conduit sur la tombe du poète Dino Campana. Et puis à Venise, c’est l’ombre de Gaspare Gozzi, chroniqueur incomparable des mœurs du XVIIIe siècle, qui le poursuit, alors que dans le Frioul, il sent la présence obsédante de François-Joseph Ier
d’Autriche. Passionné de littérature, il se laisse conduire par «Arrigo Beyle, Milanese» – alias Stendhal – qui, deux siècles plus tôt, s’éprit lui aussi de l’Italie. Samuel Brussel (Haïfa, 1956) fonde en 1992 les Éditions Anatolia ; il est l’auteur de plusieurs essais littéraires (Généalogie de l’ère nouvelle, Musique pour les vivants) et vient de publier chez Grasset un récit de son séjour à Venise, Métronome vénitien, tout en terminant un livre de souvenirs sur l’Italie.

L’Italie et Moi / Samuel Brussell : les voyages révélateurs (mai 2013)