vivere a venezia
28 10 2014

Vivere a Venezia : Toto Bergamo Rossi e James Ivory

Mercoledì 29 ottobre 2014 sarà presentato in Istituto Vivere a Venezia (Ideabooks), beau livre scritto da Toto Bergamo Rossi, recentemente tradotto in francese per i tipi di Actes Sud (Vivre à Venise).  L’autore è esperto di restauro e membro della fondazione Venetian Heritage dal 2010. Il volume ci invita a scoprire le meraviglie delle architetture e degli interni di palazzi e case che formano i differenti sestieri di Venezia. Magnificamente corredato da fotografie inedite di Jean-François Jaussaud, questo volume ci svela i capolavori ospitati nei musei, nelle chiese e nei palazzi veneziani, gli interni, sia antichi che contemporanei di una città che occupa un posto speciale nell’immaginario collettivo francese. L’autore dialogherà con il grande regista americano James Ivory, autore dela prefazione del libro.

Toto-Bergamo-Rossi-e-James-Ivory-Vivere-a-Venezia51

Di James Ivory  ricordiamo i numerosi capolavori: Camera con vista, Maurice, Quel che resta del giorno e Quella sera dorata.

Quarta di copertina dal sito di Actes Sud :  “Je me tenais plutôt sur le pont et je regardais les fenêtres éclairées des palazzi qui défilaient. Parfois, à travers elles, je voyais ce qui semblait être de luxueuses pièces : des salons modernes avec d’élégants sofas contemporains, de grandes lampes et, dans l’ombre au-dessus, des poutres magnifiquement peintes. Comme il faisait si froid, les grandes fenêtres que je regardais étaient pour la plupart closes, je ne pouvais pas entendre les conversations ou les rires des propriétaires, ou la musique à la radio, ou sur les disques, ni entendre les sons conviviaux de la glace qui tinte dans de grands verres, comme c’est possible l’été, ou le bruit d’un bouchon de champagne – j’imaginais moi-même ces sons en regardant. Parfois je pouvais voir les heureux occupants se déplacer. J’étais l’étranger envieux, le nez pressé contre la vitre, qui regarde avec des yeux pleins de désir, cependant que mon vaporetto circulait sur le Grand Canal d’arrêt en arrêt.
Par ces mots évocateurs tirés de sa belle préface, le grand cinéaste américain, James Ivory, raconte ses expériences de jeunesse dans la ville sur la lagune.
Ce livre révèle la magie de la ville en suivant deux parcours parallèles inédits, deux itinéraires imaginés par les auteurs pour susciter chez le lecteur l’émerveillement et la gratitude devant tant de beauté, cette beauté dont nous parle Ivory quand il raconte que, dans sa jeunesse, il rêvait de franchir le seuil de ces lieux fascinants et de découvrir des trésors cachés, ruelle après ruelle.
L’ouvrage est divisé en chapitres qui décrivent les quartiers de Venise. Chaque quartier est raconté à travers une sélection précise de demeures privées, historiques ou contemporaines, qui varient selon le style et les goûts de ceux qui les habitent. Elles sont souvent inaccessibles et offertes ici pour la première fois au regard du lecteur. À ce premier itinéraire, s’ajoutent une série de « trésors », accessibles à tous mais peu connus, qui guident le lecteur le long d’un parcours à la découverte de musées, d’églises, de synagogues et de palazzi publics auxquels de récentes restaurations ont rendu vie et splendeur.”

Be Sociable, Share!

0 COMMENTI